Billet simple pour l'Alaska

Chapitre 1 - La loi primitive posté le 17/02/2020 9 commentaire(s)

L’antique instinct nomade surgit, Se ruant contre la chaîne de l’habitude ; Et de son brumeux sommeil séculaire S’élève le cri de la race. Buck ne lisait pas les journaux et était loin de savoir ce qui se tramait vers la fin de 1897, non seulement contre lui, mais contre tous ses congénères. En effet, dans toute la région qui s’étend du détroit de Puget à la baie de San Diégo on traquait les grands chiens à longs poils, aussi habiles à se tirer d’affaire dans l’eau que sur la terre ferme... Les hommes, en creusant la terre obscure, y avaient trouvé un métal jaune, enfoncé dans le sol glacé des régions arctiques, et les compagnies de transport ayant répandu la nouvelle à grand renfort de réclame, les gens se ruaient en foule vers le nord. Et il leur fallait des chiens, de ces grands chiens robustes aux muscles forts pour travailler, et à l’épaisse fourrure pour se protéger contre le froid. Buck habitait cette belle demeure, située dans la vallée ensoleillée de Santa-Clara, qu’on appelle « le Domaine du juge Miller ». De la route, on distingue à peine l’habitation à demi cachée par les grands arbres, qui laissent entrevoir la large et fraîche véranda, régnant sur les quatre faces de la maison. Des allées soigneusement sablées mènent au perron, sous l’ombre tremblante des hauts peupliers, parmi les vertes pelouses. Un jardin immense et fleuri entoure la villa, puis ce sont les communs imposants, écuries spacieuses, où s’agitent une douzaine de grooms et de valets bavards, cottages couverts de plantes grimpantes, pour les jardiniers et leurs aides ; enfin l’interminable rangée des serres, treilles et espaliers, suivis de vergers plantureux, de gras pâturages, de champs fertiles et de ruisseaux jaseurs.

Vos avis et commentaires



Mimoza, le 17/04/2021.

J'aime bien §=!
Signalé

Sandrine, le 04/08/2020.

nouveau commentaire Commentaire accepté

François, le 03/08/2020.

nouveau commentaire Commentaire accepté

Béa, le 23/07/2020.

essai Commentaire accepté

Maurice, le 20/05/2020.

Excellent Signalé

Stéphane, le 20/05/2020.

je ne suis pas emballé, peut mieux faire. Commentaire accepté

Michel, le 20/05/2020.

Hâte de lire la suite ! Signalé

Sylvie, le 16/04/2020.

Trop court ! Intrigue fade, vous manquez d'inspiration ! Signalé

Carole, le 11/03/2020.

J'aime beaucoup. Signalé